Biométrie pour les smartphones de particuliers : la CNIL fait le point

Les dispositifs d’authentification des smartphones par empreintes digitales doivent-ils systématiquement obtenir une autorisation préalable de la CNIL ? L’autorité en charge de la protection des données précise sur son site les critères à respecter pour que les solutions puissent bénéficier d’une « exemption domestique ».

Le gabarit biométrique doit être stocké dans l’appareil, dans un environnement cloisonné, sous le seul contrôle de l’utilisateur. Le choix de recourir à l’authentification biométrique doit résulter du libre choix de l’utilisateur qui doit également se voir proposer un mode d’authentification alternatif.

Partager cet article

Restez informé !

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

A lire aussi

Article
Les 5 choses à faire pour rater son projet de dématérialisation des factures 2024
En savoir plus
Article
Les actualités sur la facture électronique, la migration vers la cryptographie post-quantique et l'externalisation ...
En savoir plus
Article
En route pour la future certification ANSSI !
En savoir plus
Téléphone Email