Biométrie pour les smartphones de particuliers : la CNIL fait le point

Les dispositifs d’authentification des smartphones par empreintes digitales doivent-ils systématiquement obtenir une autorisation préalable de la CNIL ? L’autorité en charge de la protection des données précise sur son site les critères à respecter pour que les solutions puissent bénéficier d’une « exemption domestique ».

Le gabarit biométrique doit être stocké dans l’appareil, dans un environnement cloisonné, sous le seul contrôle de l’utilisateur. Le choix de recourir à l’authentification biométrique doit résulter du libre choix de l’utilisateur qui doit également se voir proposer un mode d’authentification alternatif.

Partager cet article

Restez informé !

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

A lire aussi

Article
L’authentification multi-facteur (MFA) permet de renforcer la sécurité des comptes utilisateurs au moment de se connecter
En savoir plus
Article
Avec l'accélération de la dématérialisation et la croissance du nombre de services proposés en ligne, nous
En savoir plus
Article
Les 5 choses à faire pour rater son projet de dématérialisation des factures 2024
En savoir plus
Téléphone Email