Certification des logiciels de caisse : rush en perspective

3 000 à 4 000 entreprises seraient concernées par la nouvelle loi applicable au 1er janvier 2018 relative à la certification des logiciels de caisse. C’est l’estimation de Jean-Louis Michel, directeur général d’Infocert, l’un des deux organismes de certification agréé à ce jour par la Direction générale des finances publiques (DGFiP).

Il y aura donc bien un rush à la rentrée 2017 pour mener à bien les audits de certification et ainsi démontrer que les données enregistrées par les systèmes de caisse sont « inaltérables, sécurisées, conservées et restituables ». S’ils ne souhaitent pas recourir à la certification, les éditeurs de logiciels devront produire pour leurs clients des attestations de conformité.

Au-delà des acteurs directement concernés, éditeurs de logiciels et commerçants, l’enjeu est primordial pour les finances publiques car la fraude à la TVA représente des montants considérables.

Source : Les Echos – Date : 3 juillet 2017 – Auteur : Aurélie Nicolas

Partager cet article

Restez informé !

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

A lire aussi

Article
Les 5 choses à faire pour rater son projet de dématérialisation des factures 2024
En savoir plus
Article
Les actualités sur la facture électronique, la migration vers la cryptographie post-quantique et l'externalisation ...
En savoir plus
Article
En route pour la future certification ANSSI !
En savoir plus
Téléphone Email