Déboires en série pour le vote électronique

Salle temps pour les promoteurs du vote électronique. Dans l’état américain de l’Ohio, la procédure mise en œuvre pour l’utilisation des machines à voter est suspectée de porter atteinte au secret du vote. Au Royaume-Uni, la commission électorale plaide pour une pause dans le déploiement du vote électronique tant que les questions relatives à l’implémentation et la sécurité des systèmes n’auront pas été correctement adressées. L’affaire la plus grave concerne l’Ecosse où les machines à voter ont invalidé en masse des votes exprimés lors d’un scrutin très serré. Dans ce contexte, la lettre ouverte du consultant Gilles de Chezelles qui appelle au refus du vote électronique prend un relief particulier. Selon lui, le vote électronique n’est pas à même de garantir trois principes fondamentaux : le secret du vote, la transparence du scrutin et la possibilité de recompter.

Source : News.com – Date : 20 août 2007– Auteur : Declan McCullagh

Source : Computerworld  – Date : 7 août 2007– Auteur : Tash Shifrin

Source : 01Net  – Date : 13 septembre 2007– Auteur : Philippe Crouzillacq

Source : Le Nouvel Economiste  – Date : du 6 au 12 septembre 2007– Auteur : Gilles de Chezelles

Partager cet article

Restez informé !

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

A lire aussi

Article
Les 5 choses à faire pour rater son projet de dématérialisation des factures 2024
En savoir plus
Article
Les actualités sur la facture électronique, la migration vers la cryptographie post-quantique et l'externalisation ...
En savoir plus
Article
En route pour la future certification ANSSI !
En savoir plus
Téléphone Email