La disruption blockchain n’est pas pour demain

« (…) la blockchain est promise à un bel avenir, mais sa capacité de disruption est certainement sur-vendue » estime Frédéric Charles dans une tribune publiée par ZDNet. En premier lieu, la vitesse de déploiement massif de la blockchain va se heurter à la durée de vie des architectures : « on est passé du client serveur (1980) à l’internet (2000) en vingt ans (…). L’adoption du Cloud va atteindre les 10 ans (…) ». En second lieu, au-delà des seuls aspects techniques, il faut également prendre en considération la question de l’acceptation du changement par la société : « (…) le remplacement à grande échelle (…) se fera à la vitesse admissible par la société et non à celle possible par la technologie ».

Source : ZDNet / Green SI – Date : 11 février 2017 – Auteur : Frédéric Charles

Partager cet article

Restez informé !

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

A lire aussi

Article
Avec l'accélération de la dématérialisation et la croissance du nombre de services proposés en ligne, nous
En savoir plus
Article
Les 5 choses à faire pour rater son projet de dématérialisation des factures 2024
En savoir plus
Article
Les actualités sur la facture électronique, la migration vers la cryptographie post-quantique et l'externalisation ...
En savoir plus
Téléphone Email