Le masquage du masquage dans le DMP

Si le patient aura le droit de masquer des informations à certains destinataires au sein de son Dossier Médical Personnel (DMP), les professionnels de santé devront-ils être informés que des informations leur ont été dissimulées ? Dans le cadre d’un bref rapport rendu public le 30 janvier 2007, le député Pierre-Louis Fagniez aborde cette délicate question du « masquage du masquage ». Sur la base d’entretiens avec des professionnels de santé, des associations de patients ou encore la Cnil, il préconise l’approche de « l’omission partagée » impliquant à la fois le patient et un professionnel de santé. Il considère également qu’il est « inévitable et impératif de conserver la possibilité marginale de masquage par le patient seul (« masquage solitaire »). Ce droit sera très peu utilisé, estime-t-il, mais son existence même sera de nature à rassurer les patients.

Partager cet article

Restez informé !

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

A lire aussi

Article
Les 5 choses à faire pour rater son projet de dématérialisation des factures 2024
En savoir plus
Article
Les actualités sur la facture électronique, la migration vers la cryptographie post-quantique et l'externalisation ...
En savoir plus
Article
En route pour la future certification ANSSI !
En savoir plus
Téléphone Email