Les hospices numériques sont éternels

Pour bien des analystes, le Big Data et l’intelligence artificielle devraient permettre de lutter efficacement contre la pauvreté. Le livre Automating Inequality de l’américaine Virginia Eubanks, universitaire en sciences-politiques, défend une thèse diamétralement opposée.

Quelques passages du long article qu’Hubert Guillaud consacre à l’ouvrage permettent d’en saisir l’essentiel : « Pour les plus démunis, la révolution numérique ressemble surtout à un cauchemar.», « Trop souvent, les familles pauvres échangent leur droit à la vie privée contre l’obtention d’aide. », « Eubanks souligne aussi l’inexistence d’un droit à l’oubli dans ces systèmes : toute information entrée dans le système est définitive, même fausse. »

On pourra ne pas être d’accord avec cette thèse très politique de Virginia Eubanks, notamment quand elle prédit que les technologies utilisées aujourd’hui contre les groupes marginalisés ont vocation à s’étendre à l’ensemble de la population. On pourra aussi y voir un problème spécifiquement américain contre lequel l’Europe serait prémunie en raison de sa réglementation. Il n’en reste pas moins qu’il faut faire l’effort de lire cet article, voire le livre, ne serait-ce que pour faire en sorte que les situations cauchemardesques décrites par l’auteur ne se généralisent pas à l’avenir.

Source :

– Internet Actu

Date : 15 janvier 2018

Auteur : Hubert Guillaud

Lien de l’article : http://www.internetactu.net/2018/01/15/de-lautomatisation-des-inegalites/?

Partager cet article

Restez informé !

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

A lire aussi

Article
Les 5 choses à faire pour rater son projet de dématérialisation des factures 2024
En savoir plus
Article
Les actualités sur la facture électronique, la migration vers la cryptographie post-quantique et l'externalisation ...
En savoir plus
Article
En route pour la future certification ANSSI !
En savoir plus
Téléphone Email