Les impacts de la blockchain pour les professions du chiffre et du droit

La technologie blockchain bouleverse l’univers de la preuve numérique et rend théoriquement possible une démocratisation des actes juridiques courants. Faut-il pour autant y voir une « arme de destruction massive pour les tiers de confiance » que sont les professions réglementées du chiffre et du droit ?
« (…) le passage des actes authentiques à la blockchain n’est pas pour demain » tempère le Journal Spécial des Sociétés. En effet, « la blockchain ne peut vérifier que le contrat est juridiquement correct ou honnête tout comme elle ne peut s’assurer du consentement libre et éclairé des parties. » Le tiers de confiance reste donc nécessaire à la périphérie du réseau pour faire le lien entre monde réel et blockchain.

Source :

– Journal Spécial des Sociétés

Date : 8 avril 2018

Auteur : Clémence Thévenot

Lien de l’article : https://bit.ly/2vf7jww

Partager cet article

Restez informé !

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

A lire aussi

Article
Les 5 choses à faire pour rater son projet de dématérialisation des factures 2024
En savoir plus
Article
Les actualités sur la facture électronique, la migration vers la cryptographie post-quantique et l'externalisation ...
En savoir plus
Article
En route pour la future certification ANSSI !
En savoir plus
Téléphone Email