RGPD : le guide CNIL pour les sous-traitants

Le 29 septembre 2017, la CNIL a rendu public sur son site son guide RGPD pour accompagner les sous-traitants. Le règlement européen sur la protection des données personnelles (ou RGPD), applicable à partir du 25 mai 2018, impose des obligations spécifiques aux sous-traitants tels que les hébergeurs, les intégrateurs de logiciels ou encore les entreprises de service du numérique (ESN).

« Les sous-traitants sont tenus de respecter des obligations spécifiques en matière de sécurité, de confidentialité et de documentation de leur activité. Ils doivent prendre en compte la protection des données dès la conception du service ou du produit et par défaut mettre en place des mesures permettant de garantir une protection optimale des données. Les sous-traitants ont notamment une obligation de conseil auprès des clients pour le compte desquels ils traitent des données » explique la CNIL.

Partager cet article

Restez informé !

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

A lire aussi

Article
Les 5 choses à faire pour rater son projet de dématérialisation des factures 2024
En savoir plus
Article
Les actualités sur la facture électronique, la migration vers la cryptographie post-quantique et l'externalisation ...
En savoir plus
Article
En route pour la future certification ANSSI !
En savoir plus
Téléphone Email