Ré identification par l’historique de navigation

Des chercheurs des universités de Stanford et de Princeton aux Etats-Unis ont démontré qu’il était possible d’identifier des utilisateurs a priori anonymes en couplant leur historique de navigation avec des données publiques issues de Twitter. Dans le cadre de cette étude, 400 volontaires ayant donné accès à leur historique de navigation ont pu être identifié dans 72% des cas.

Un des principaux enseignements de ces travaux est que la confidentialité des utilisateurs de Twitter pourrait-être très largement levée, même si ces utilisateurs ne tweetent pas eux-mêmes.

Sources : Internet Actu – Date : 10 février 2016 – Auteur : Hubert Guillaud

The Atlantic – Date : 6 février 2017 – Auteur : Kaveh Waddel

Partager cet article

Restez informé !

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

A lire aussi

Article
Les 5 choses à faire pour rater son projet de dématérialisation des factures 2024
En savoir plus
Article
Les actualités sur la facture électronique, la migration vers la cryptographie post-quantique et l'externalisation ...
En savoir plus
Article
En route pour la future certification ANSSI !
En savoir plus
Téléphone Email