La biométrie pour réorganiser l’armée congolaise

Avec l’aide de l’Union Européenne, la République Démocratique du Congo souhaite doter ses soldats d’une carte d’identité biométrique. Actuellement, des officiers détournent la solde de militaires fantômes qu’ils sont sensés avoir sous leurs ordre. « L’objectif est d’établir les effectifs exacts de l’armée, l’identité des soldats, et de pouvoir les localiser afin qu’ils soient payés avec régularité ». On retrouve ici une idée assez répandue selon laquelle les nouvelles technologies seraient un moyen efficace de lutter contre la corruption qui mine les organisations des pays en développement. « Cette initiative ne convainc pas tout le monde » conclut cependant la dépêche de Reuters. « La capacité de l’armée à conserver les lecteurs de cartes en état de fonctionnement dans des casernes ravagées fait débat, de même que la capacité des soldats à ne pas égarer leurs cartes d’identité ».

Source : Reuters – Date : 27 septembre 2007– Auteur : Joe Bavier

Partager cet article

Restez informé !

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

A lire aussi

Article
Les 5 choses à faire pour rater son projet de dématérialisation des factures 2024
En savoir plus
Article
Les actualités sur la facture électronique, la migration vers la cryptographie post-quantique et l'externalisation ...
En savoir plus
Article
En route pour la future certification ANSSI !
En savoir plus
Téléphone Email