La surveillance électronique inspire l’art contemporain

Le festival d’arts électroniques Ars Electronica qui s’est déroulé début septembre 2007 à Vienne a été placé sous le signe de la fin de la vie privée (« Goodbye Privacy ») avec, chez les artistes, une volonté de sensibiliser le public à la question. Une cinéaste autrichienne a réalisé un long métrage avec uniquement des images issues des caméras de vidéosurveillance obtenues grâce à l’exercice du droit d’accès. Un créateur slovène développe un prototype de drone (avion sans pilote équipé de caméras) destiné à la « contre-surveillance civile ».

Source : Libération – Date : 10 septembre 2007– Auteur : Marie Lechner

Partager cet article

Restez informé !

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

A lire aussi

Article
Avec l'accélération de la dématérialisation et la croissance du nombre de services proposés en ligne, nous
En savoir plus
Article
Les 5 choses à faire pour rater son projet de dématérialisation des factures 2024
En savoir plus
Article
Les actualités sur la facture électronique, la migration vers la cryptographie post-quantique et l'externalisation ...
En savoir plus
Téléphone Email