Le G29 défend le chiffrement sans backdoors

Dans une communication du 11 avril 2018, le G29, qui regroupe les autorités européennes de protection des données, plaide pour un chiffrement robuste sans backdoors (porte dérobée) ni master keys (clé maître).
Cette position est en phase avec celle défendue par la plupart des experts en cryptographie, mais elle s’oppose aux attentes des institutions en charge de la sécurité publique.

 

L’avis du G29 sur le chiffrement (en anglais) : : https://bit.ly/2wLNEoZ

Partager cet article

Restez informé !

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

A lire aussi

Article
Les 5 choses à faire pour rater son projet de dématérialisation des factures 2024
En savoir plus
Article
Les actualités sur la facture électronique, la migration vers la cryptographie post-quantique et l'externalisation ...
En savoir plus
Article
En route pour la future certification ANSSI !
En savoir plus
Téléphone Email