Le trop plein mémoriel de l’informatique

A l’ère du cloud, il devient matériellement impossible d’effacer des données dupliquées des centaines de fois constate Xavier de la Porte. « (…) cette question de l’impossible effacement des données pose un problème quasi métaphysique, qui est le trop plein mémoriel de l’informatique. Et si, malgré les progrès constant qui sont faits en termes d’augmentation des capacités de stockage, les ordinateurs venaient à souffrir un jour de ne pas pouvoir oublier, et donc n’arrivaient plus à se souvenir. »

Source : France Culture – Date : 16 février 2017 – Auteur : Xavier de La Porte

Partager cet article

Restez informé !

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

A lire aussi

Article
Dans un communiqué diffusé le 28 juillet dernier la Direction Générale des Finances Publiques a annoncé
En savoir plus
Article
A l’ère de la dématérialisation, les procédures administratives se modernisent chaque jour. Les entreprises aussi cherchent
En savoir plus
Article
La réforme de la facture électronique prévue au 1er juillet 2024 marque un tournant important dans
En savoir plus
Cecurity.com
Téléphone Email