RIC et NIR

En matière de dématérialisation des bulletins de paie, le RIC (Relevé d’Identité Coffre-fort numérique) présente les avantages traditionnellement associé au NIR (Numéro de Sécurité Social) sans en avoir les inconvénients en matière d’atteinte à la voie privée. C’est la thèse qui a été défendue par Jean-Louis Mathieu, Directeur Technique du Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts-Comptables (CSOEC), lors d’un atelier de la Fédération des Tiers de Confiance du Numérique (FNTC) qui s’est déroulé le 21 mars 2018 à Paris dans le cadre du Salon Documation.

Le RIC, lancé à l’initiative de la FNTC est à un coffre-fort numérique ce que le Relevé d’Identité Bancaire (RIB) est à un compte bancaire : un moyen universel d’identifier un coffre-fort numérique spécifique parmi toutes les offres disponibles sur le marché. Il est ainsi l’un des composants essentiel pour rendre possible l’interopérabilité des coffres forts numériques.

Inversement, dans sa recommandation de septembre 2013 sur les coffres-forts numérique, la CNIL souligne qu’ « il n’est pas possible d’identifier les coffres en utilisant le numéro de sécurité sociale des utilisateurs. »

Partager cet article

Restez informé !

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

A lire aussi

Article
Avec l'accélération de la dématérialisation et la croissance du nombre de services proposés en ligne, nous
En savoir plus
Article
Les 5 choses à faire pour rater son projet de dématérialisation des factures 2024
En savoir plus
Article
Les actualités sur la facture électronique, la migration vers la cryptographie post-quantique et l'externalisation ...
En savoir plus
Téléphone Email