Au-delà des approximations : comprendre le Cloud Act

Le Cloud Act (Clarifying Lawful Overseas Use of Data Act)adopté le 23 mars 2018 aux Etats-Unis permet à l’administration américaine, dans certaines conditions, d’accéder aux données personnelles des utilisateurs stockées par des sociétés américaines hors des États-Unis.
Contrairement à ce qui a été parfois écrit, ce texte ne donne pas « carte blanche aux autorités américaines pour accéder sans aucune condition, ni aucun contrôle à l’ensemble des données confiées aux fournisseurs de services de communication, traitement et stockage électroniques de données placés sous la juridiction des Etats-Unis », peut-on lire dans un long article paru sur le site du cabinet d’avocats Agust Debouzy. Pour le comprendre il faudra au lecteur se plonger dans les subtilités du quatrième amendement, subpoenas et autre warrant.

 

Source :

– August Debouzy

Date : 25 juin 2018

Auteur : Emmanuelle Mignon Simon Dumontel

Lien de l’article : https://bit.ly/2m8CFO3

Partager cet article

Restez informé !

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

A lire aussi

Article
Les 5 choses à faire pour rater son projet de dématérialisation des factures 2024
En savoir plus
Article
Les actualités sur la facture électronique, la migration vers la cryptographie post-quantique et l'externalisation ...
En savoir plus
Article
En route pour la future certification ANSSI !
En savoir plus
Téléphone Email